Journal de bdscee

Journal de bdscee

Le nouveau mari de la mère

« la mère » désigne la génitrice du corps.

 

J'ai vécu mon enfance avec les deux géniteurs du corps, ils ont divorcé en 2015, ou 2013 je ne sais plus vraiment. Ce dont je me souviens par contre est une phrase qui était sortie de la bouche de l'un lorsqu'ils se battaient pour savoir qui garderait les enfants -aucun n'avait la majorité. Je lâchais agacé qu'ils se comportaient comme si nous étions des objets, la réponse semblait ne pas avoir été réfléchit « bah oui c'est ça ». Je n'ai jamais considéré le géniteur comme étant un « père » et cette affirmation me le confirmait. J'ai toujours vu cette personne comme étant le problème à éviter, peu importe le sujet il ne fallait pas lui adresser la parole, c'est un pervers narcissique, la mère est une sainte si nous les comparons. Il tentait de me récupérer en insinuant que mes problèmes viennent de la mère, peut-être est-il un peu trop pédophile sur les bords car depuis ma majorité il n'essaie plus quoi que se soit mais joue les gentils avec les petits.
Je n'ai pas été élevé par les géniteurs, du moins très peu. C'est une autre personne qui s'occupait de moi, cette personne m'a appris beaucoup sur la vie, m'a aidé à m'éloigner des toxiques et des problèmes, elle est un guide. De ce fait, je ne suis pas attaché aux autres occupants du foyer malgré que la mère aie tous les enfants -trois plus moi- sous sa garde. Ce sont des inconnus, je suis très différent d'eux, ils ont eu l'éducation des géniteurs.
Cela fait bientôt un an que la mère s'est remariée, je n'aime pas savoir que quelqu'un met les pieds sur mon territoire, cependant je faisais de mon mieux pour simplement l'ignorer. Ce dernier point n'est plus possible depuis plusieurs mois. Le nouveau mari est violent avec la mère et a déjà empoisonné le chien avec des aliments non-adaptés. Il a recommencé aujourd'hui. Fort-heureusement j'ai pu enlever la nourriture à temps, sous la colère je l'ai jeté sur leur table sans nettoyer ensuite ; s'il utilise l'animal comme une poubelle, j'en ferais de même avec lui. Il m'est déjà arrivé de vouloir le tuer, le grand-frère avait retenu le corps à ce moment là. Il ne sera pas toujours présent pour m'en empêcher à l'avenir.


20/10/2018
0 Poster un commentaire